single-post-img_69@2xJ’ai eu l’idée de pouvoir changer la couleur des yeux à la fin de l’année 2011. C’est en découvrant les techniques utilisées par nos ancêtres romains et grecs que l’idée m’est venue de tatouer les cornées dans le but de colorer les yeux.
Mais un problème s’est posé instantanément : Comment colorer la cornée, transparente, sans gêner la vue du patient ? Il se trouve que, par chance, la périphérie de la cornée n’est pas utilisée dans notre vision, de sorte que sa coloration ne va pas gêner la vision de la personne opérée.
La question s’est ensuite posée de savoir comment limiter la coloration à la périphérie de la cornée. L’idée du laser s’est imposée et la première patiente a été opérée en décembre 2013. Le résultat ayant été satisfaisant, d’autres patients ont été opérés.
Les problèmes principaux résident dans la gestion des éblouissements et brûlures par sécheresse oculaire induits par l’opération, mais ces problèmes sont en passe d’être résolus.
Une nouvelle gamme de dispersions pigmentaires dédiées à l’ophtalmologie produits par les Laboratoires BIOTIC Phocea devrait également résoudre les problèmes de stabilité dans le temps des couleurs qui a été noté chez quelques patients.

Il s’agit d’une technique totalement innovante, aux résultats prometteurs, que j’ai le plaisir de pouvoir proposer aux patients désireux de changer la couleur de leurs yeux. Il suffit pour cela de se rendre sur le site neoris.fr et de faire une demande de simulation. A la réception de votre photo (de bonne qualité) je serai en mesure de vous envoyer une simulation de ce que pourrait être votre regard après une opération de la couleur des yeux.

Cordialement

Dr Francis Ferrari

Télécharger la suite