Article paru le 19 octobre dans le Journal des Entreprises

Marseille. Les Laboratoires BIOTIC Phocea lancent une gamme de cosmétiques personnalisable pour les instituts de beauté

Les Laboratoires marseillais BIOTIC Phocea, créés  en 1999 et dirigés par Sandie Tiziano-Schaer, vont lancer une gamme de treize produits cosmétiques destinés au marché des instituts de beauté.

BIOTIC Phocea (20 salariés – CA : 1,6 M d’euros) a ainsi débuté sur le créneau très étroit des produits de dermo-pigmentation destinés à la chirurgie de reconstruction liée aux opérations du cancer du sein. «Nous nous sommes ensuite positionnés sur les produits de maquillage permanents et nous sommes aujourd’hui nº1 sur ce marché, en France».
Ce sont les esthéticiennes qui ont ensuite peu à peu commencé à réclamer à l’entreprise des produits cosmétiques. «Nous avons lancé des marques, mais cela nécessite des commerciaux sur le terrain, une vraie force de vente. Notre savoir-faire réside vraiment dans le laboratoire, dans la recherche et développement. Nous avons donc préféré proposer nos compétences à des marques pour lesquelles nous préparons des formules et nous nous sommes concentrés sur le bio». Biotic Phocea propose ainsi aux entreprises de travailler sur mesure, selon leur cahier des charges. Par ailleurs, la société a développé une gamme de produits clé en main.
«Nous allons aujourd’hui proposer aux esthéticiennes de fabriquer à façon des produits au nom de leur institut. Nous avons élaboré une gamme de treize produits différents, qui correspondent à ceux dont elles ont besoin pour leurs soins. Nous avons optimisé les produits, tout a été pris en charge, elles n’ont qu’à s’occuper du logo. Avec 1.500 euros, elles vont pouvoir disposer d’une gamme complète à leur marque…»
Le lancement de cette gamme est prévu pour décembre et, à cette occasion, Biotic va également mettre en place un large dispositif de formation afin que les utilisatrices prennent parfaitement possession des produits et puissent les utiliser et les vendre à leurs clientes. L’entreprise va ainsi s’installer prochainement dans de nouveaux locaux de 360 m², au rond-point du Prado, à Marseille.

Photo Sandy JDE