Les zones cicatricielles

On distingue les zones dont la peau ou la muqueuse :

  • Est différente de la peau de voisinage. Ces zones, dites » jonctionnelles » peuvent être différentes:
    • En couleur : lèvres et aréoles mammaires.
    • En texture : cheveux, barbe, moustache, sourcils et zones pileuses en général .

Les cicatrices sur ces zones sont les plus faciles à corriger, car il suffit de remplir complètement une aréole ou une lèvre pour avoir un bon résultat, même si la couleur est légèrement différente de la couleur initiale.

  • Est identique à la peau de voisinage, zones dites « non jonctionnelles » ou de « Pleine peau ». Ici, la moindre différence de couleur avec la peau de voisinage sera visible et la correction des cicatrices nécessite plusieurs techniques différentes. C’est la correction la plus difficile et il est fortement recommandé d’avoir suivi la formation spécifique et d’avoir beaucoup pratiqué des reconstructions chromatiques en zones jonctionnelles.

Les techniques

  • Aréoles : remplissage en aplat avec une aiguille plate ou une shader
  • Lèvres : aplat naturel (ou lèvre sophistiquée, type 3 D chez la femme qui souhaite avoir l’aspect maquillé).
  • En « Pleine peau », deux techniques sont possibles :
    • La technique classique : 3 séances de semis (aiguilles rondes 1 à 5 pointes), une séance d’estompe (aiguille plate simple ou slope) et une séance de finition en glacis (à la slope).
    • La technique d’ombrage, avec une aiguille shader
    • Souvent un mix des deux techniques

Le conseil du Pro :

Dans les zones frontières, sachez adapter votre technique en fonction du contexte :

  • Pour les lèvres ou les aréoles : les cicatrices seront corrigées avec la couleur de l’aréole ou des lèvres, mais seulement si la forme ne devient pas exagérément grande.
  • Pour les zones pileuses, toujours corriger :
    • Couleur chair à la limite de la zone pileuse,
    • Couleur poils en intra-capillaire ou dans les poils de moustache ou de barbe. Tenir compte dans l’indication du risque d’apparition ou d’aggravation de calvitie dans le cuir chevelu et de l’effet de mode, dans la barbe ou la moustache.

Pour les sourcils, agir comme toute zone pileuse (différent en dehors ou en dedans), mais toujours pigmenter les 2 sourcils complète ment, comme en maquillage permanent.

Camouflage de cicatrices par dermopigmentation
Camouflage de cicatrices par dermopigmentation

Correction d’une cicatrice pré capillaire, couleur chair