La qualité des pigments utilisés pour le maquillage permanent

Pour un maquillage permanent en toute sécurité, il faut que toutes les matières premières présentes dans votre flacon soient en parfaite conformité avec la législation. Pour cela vous devez particulièrement demander à votre fabricant les résultats de ses tests sur le dosage des métaux (pour les pigments minéraux) et sur la libération d’amines aromatiques (pour les pigments organiques).

Voir les analyses des matières premières des pigments BIOTIC Phocea

Les pigments BIOTIC Phocea sont fabriqués selon les normes ISO 9001 et ISO 13485. En outre, dans le choix de ses matières premières et dans son process de fabrication BIOTIC Phocea accorde la même rigueur à ses pigments médicaux et esthétiques. En utilisant nos pigments pour le maquillage permanent, vous bénéficiez donc de la même qualité et de la même sécurité que notre gamme médicale (agréée dispositif médical CE IIb selon la Directive 93/42 CEE régissant les dispositifs médicaux). Des milliers de personnes sont ainsi tatouées chaque année avec des pigments BIOTIC Phocea sans risque pour leur santé.

Pourtant, dans le tatouage médical, nombre de patients sont immunodéficients car souvent soignés en chimiothérapie ou radiothérapie et la quasi totalité des praticiens recommandent et utilisent les pigments BIOTIC Phocea pour leur parfaite innocuité.

Les précautions à prendre avant la séance de maquillage permanent 

  • Les risques du maquillage permanent :

Le maquillage permanent implique une effraction cutanée et peut donc être source d’infections si le matériel pénétrant la peau n’est pas stérilisé ou si la zone à pigmenter n’est pas désinfectée. Le maquillage permanent peut entraîner lors de son application des saignements minimes ou des projections de liquide biologique qui ne sont pas toujours visibles à l’œil nu, et peut donc transmettre des infections. C’est pour cette raison que l’état de santé du client est à vérifier car il peut contre-indiquer l’acte envisagé, notamment en cas de prise de traitements médicamenteux particuliers. 

  • Le questionnaire préalable et les contre-indications locales et/ou temporaires :

Un questionnaire préalable doit impérativement être rempli par votre client avant toute prestation et le maquillage permanent doit être réalisé sur une peau « saine » et propre.

single-post-img_73@2x

Questionnaire de santé

Ainsi, en cas d’herpès, de traitements médicaux divers ou de lésions de la peau, le maquillage permanent devra être différé. Il est strictement interdit également de pigmenter un naevus (grain de beauté plat ou en relief). Concernant les femmes enceintes, par mesure de précaution, BIOTIC Phocea ne recommande pas de pigmenter cette population à risque. Par ailleurs, personnes sujettes à une maladie évolutive ou à des désordres systémiques importants (immunitaires, diabète, allergies, hémophilie, pathologie oculaire grave ou évolutive dans le cas d’une pigmentation des yeux,…) ne peuvent y avoir recours sans l’avis d’un spécialiste. La pigmentation d’un mineur est également prohibée sans l’autorisation de son représentant légal.

Les points de vigilance pour assurer la sécurité de votre maquillage permanent

formation-article-11@2x
  • L’hygiène et la stérilisation du matériel de dermopigmentation :

Si le tatouage et le maquillage permanent sont des professions relativement peu encadrées (pas de diplôme d’état à avoir pour pratiquer hormis l’obligation de suivre un stage hygiène et salubrité), les conditions d’hygiène doivent cependant être optimum et se plier à des règles de sécurité très strictes.

Ainsi, tout le matériel qui entre en contact avec la peau tatouée ou les supports de ces matériels doivent être stériles. La pièce à main (stylo) doit être stérilisée ou au minimum désinfectée.